Handicap et imagination

Rien de tel que d’avoir une personne en situation de handicap dans une famille pour avoir une imagination débordante en permanence. C’est cette imagination qui vous permet, qui nous permet, de mettre en place tous les « systèmes D » dont nous sommes tant friands et pour lesquels nous sommes si efficaces.


Qu’il s’agisse de l’habillement, de l’équipement poussette / fauteuil, de l’aménagement d’une chambre, d’un lit, d’un plan à langer, d’une salle de bain, qu’il s’agisse de savoir comment stimuler un enfant, de lui apprendre à attendre, à s’autonomiser …. Nos neurones en ébullition permanente nous permettent de trouver des solutions parfois aussi étonnantes qu’efficaces.


Quand il a fallu que notre petite fille se verticalise pour la première fois à l’âge de 3 ans, il a fallu lui donner confiance en cette possibilité, lui faire comprendre qu’elle ne risquait rien à essayer …. et pour cela, nous sommes passés par tous les jeux possibles, en intérieur aussi bien qu’en extérieur …. le jeu est le meilleur vecteur d’évolution pour un enfant. Susciter son intérêt est primordial pour lui donner l’envie d’essayer. Ainsi, il réussit parfois à atteindre le but attendu sans même s’en rendre compte …. Et là …. Quel Bonheur et quelle Fierté d’y être arrivé !!!!


L’envie d’ouvrir une porte, de chiper un bonbon sur table avec un grand sourire de fripouille, l’envie de taper dans les bulles qui sont soufflées plus loin …. l’envie d’aller chercher une petite fleur …. de ramasser une quille d’une couleur donnée …. tout est bon pour stimuler un enfant handicapé à se mettre debout et à se lancer pour marcher …. Je ne réalise pas toujours les heures que nous avons passées à faire tout cela avec ma fille, sur cette fameuse « coulée verte », espace de verdure tout près de chez nous …. Tous les gens du quartier la connaissent, ne serait-ce que par le nombre de fois où nous avons arpenté dans un sens et dans l’autre ces allées ….


Réfléchir à comment accrocher des panneaux d’aide aux apprentissages sans abimer les murs et les transformer en gruyère …. Je deviens une pro de l’affichage en ruban punaisé et pinces à linge ….


Bref, il y a plein de choses que l’on peut imaginer au quotidien pour aider un enfant handicapé à évoluer et gagner en autonomie …. c’est aussi pour partager tout cela qu’Handi PossibleS existe. Alors si vous manquez d’idée pour quelque chose, n’hésitez pas à me le demander, je regarderai dans les tiroirs à systèmes D de mon cerveau !!!!


Voilà comment ranger les couverts sans fatiguer ses petites jambes fragiles ....




Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents